Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

INTERVIEW NOVAK DJOKOVIC

TennisAddict le mag n°3 - Mars 2011 | 01 Mars 2011 à 8h00

Par florent godard

SUR UN NUAGE DEPUIS LA VICTOIRE HISTORIQUE DE LA SERBIE EN FINALE DE LA COUPE DAVIS, NOVAK DJOKOVIC A SURVOLÉ LE PREMIER GRAND CHELEM DE LA SAISON POUR S'OFFRIR SON DEUXIÈME TITRE MAJEUR, TROIS ANS APRÈS SON SACRE... SUR CETTE MÊME ROD LAVER ARENA. S'IL AVAIT ANÉANTI LES RÊVES DE NOS FRENCHIES EN DÉCEMBRE DERNIER, PEU RANCUNIERS, NOUS AVIONS DÉCIDÉ DE PROFITER DE NOTRE PRÉSENCE À MELBOURNE POUR LE SOUMETTRE AU JEU DES QUESTIONS-RÉPONSES. CINQ JOURS SEULEMENT AVANT SA VICTOIRE, LE RENDEZ-VOUS ÉTAIT PRIS : «NOTE», SEREIN ET DÉTERMINÉ DANS SA QUÊTE DU GRAAL, A ACCEPTÉ D'ACCORDER QUELQUES MINUTES DE SA JOURNÉE MARATHON À TENNIS ADDICT POUR PARLER DE SON MATÉRIEL...

 

TENNIS ADDICT : Novak, peux-tu nous parler de ton matériel ? Quelles sont les produits que tu utilises, et as-tu des exigences particulières ? 

Novak Djokovic : J'utilise les raquettes Head, le modèle "Speed" plus précisément, dont je suis très satisfait. En Juniors, je jouais déjà avec Head, puis j'ai changé pour Wilson, puis suis revenu à Head il y a 2 ans de cela. Sergio Tacchini est mon sponsor textile depuis 2 ans également. Je suis très heureux de la façon dont se passe notre collaboration. Et même si je ne sais pas encore comment ce sera dans le futur, pour l'heure, j'aime mon équipement. J'aime les couleurs, la variété des modèles. Et je participe au  processus de design des vêtements. 

TA : Donner ton point de vue sur les produits que tu vas être amené à porter, c'est important pour toi ? 

Novak : Bien sûr ! Même si au final, la décision leur appartient. J'essaye de donner mon avis, de contribuer autant que possible à l'élaboration des produits. Je ne sais pas si les gens aiment ça (sourire), mais personnellement, j'aime ce qu'ils font chez Tacchini. Ils sont dans le tennis depuis très longtemps, et ces 40 dernières années, ils étaient très conservateurs. Mais aujourd'hui, ils mettent des couleurs, des dragons, tout ça : ça va bien avec ma personnalité (sourire) ! 

TA : Fais-tu une grosse consommation de raquettes ?  

Novak : J'ai toujours six ou sept raquettes avec moi. Mais je dirais que j'use surtout beaucoup de chaussures, particulièrement quand il fait chaud, sur des courts en dur. Je glisse beaucoup, donc je détruis mes chaussures assez rapidement ! 

TA : Quand tu étais enfant, as-tu rêvé d'une raquette en particulier ?  

Novak : Patrick Rafter et Pete Sampras faisaient partie de mes idoles. J'adorais les raquettes Prince. Donc petit, je jouais avec Prince, et je disais que je resterais toute ma vie avec Prince (sourire)... Ma 1ère raquette était la «Pro's pro». Je l'ai cassée, donc j'ai du en changer. Mais je l'ai gardée, elle est toujours à la maison, c'est un joli souvenir... 

TA : Quelle «seconde vie» offres- tu à tes raquettes cassées ? 

Novak : La plupart du temps je les donne à mes amis, à des fans ou à des œuvres caritatives. 

TA : Quelle relation entretiens-tu avec ton équipement ? Es-tu plutôt du genre méticuleux ?... 

Novak : Si tu veux qu'il te serve, si tu veux pouvoir l'utiliser longtemps... Tu dois l'aimer ! (sourire)  

TA : Y a-t-il une chose dans ton équipement que tu ne changerais pour rien au monde ? 

Novak : Mes chaussures. J'en suis content, donc je ne pense pas en chan- ger. (Ndlr : il les a pourtant offertes au public après la balle de match! ) 

TA : A qui confies-tu la préparation de tes raquettes ? 

Novak : Je m'en occupe moi-même. Excepté le cordage : c'est «P1» (Priority One, ndlr) qui s'en charge (et se charge également des raquettes de nombreux autres joueurs du circuit). 

TA : Depuis tes débuts, as-tu ressenti le besoin d'adapter ton matériel à l'évolution de ton jeu ? 

Novak : L'équipement de manière général, non. Mais les raquettes : oui ! 

 

Par florent godard


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus