Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

INTERVIEW ANDY RODDICK

TennisAddict le mag n°2 - Septembre 2010 | 01 Septembre 2010 à 8h00

Par florent godard

«ANDY RODDICK EST TRÈS PUDIQUE ET NE SE LIVRE PAS». ON NOUS AVAIT PRÉVENUS QUE LA STAR AMÉRICAINE, À L'IMAGE DE SES TWEETS, PARLE DE TOUT, SAUF DE LUI ! POURTANT, DANS CETTE INTERVIEW EXCLUSIVE POUR TENNISADDICT, LA PORTE S'ENTROUVE...

 

TENNIS ADDICT : Andy, tu portes des vêtements Lacoste et tu joues avec des raquettes et des chaussures Babolat. Fan des marques françaises ? 

ANDY RODDICK : Je trouve qu'il y a un vrai lien historique entre les marques françaises et le tennis. Si j'avais su, j'aurais pris des cours de français ! (rires) 

TA : Peux-tu nous parler de ta raquette, la Babolat Pure Drive Roddick : pourquoi est-elle adaptée à ton jeu ? 

AR : Parce qu'elle est une parfaite combinaison entre la puissance, le lift et le contrôle. 

TA : Es-tu impliqué dans la phase de développement de ta raquette ?  

AR : Oui. Je suis sans arrêt en contact avec les personnes qui développent ma raquette. Ils sont très à l'écoute. 

TA : Qui prépare tes raquettes ? 

AR : J'ai un cordeur personnel. Il s'occupe bien de moi ! 

TA : Quel est ton tournoi du Grand Chelem préféré ? 

AR : Chaque  tournoi du Grand Chelem est mémorable à sa manière, mais les spectateurs à l'US OPEN m'insufflent un niveau d'énergie que je ne pourrais jamais trouver ailleurs. 

TA : As-tu un rituel d'avant match, dans les vestiaires ? 

AR : Je ne fais rien qui s'apparente à un rituel. Je me concentre et me recentre sur moi-même. 

TA : Quel est ta relation à l'équipement ? Es-tu fétichiste ? 

AR : Etant donné que j'utilise une soixantaine de raquettes durant l'année, je dirais que non, je ne suis pas fétichiste ! 

TA : Quelle est la chose la plus surprenante que l'on puisse trouver dans ton sac de tennis ? 

AR : Je vous déconseille d'y jeter un coup d'oeil, vous risqueriez d'être sur- pris ! (ndlr : mystère non éclairci à ce jour...)  

TA : Sur le court, tu sembles nerveux. Comment es-tu dans la vraie vie ? 

ANDY RODDICK : J'ai déjà entendu pas mal de choses sur moi, mais ja- mais que je paraissais nerveux sur un court... De manière générale, je suis quelqu'un de très posé et décontracté. 

TA : Quel est ta principale qualité ? 

AR : Je suis volontaire, et je mets beaucoup d'ardeur dans le travail ! 

TA : Et ton principal défaut ?  

AR : Je ne peux en dire qu'un ? (rires) 

TA : Quel est ton rêve le plus fou ? 

AR : Je ne crois pas que vous aimeriez le savoir ! (ndlr : encore un mystère non éclairci à ce jour...) 

TA : Chacun a un moteur, une motivation profonde qui nous fait avancer dans la vie. Quel est le tien? 

AR : L'envie de me pousser toujours plus loin chaque jour, et me rendre compte que j'ai la chance de pouvoir le faire. 

TA : L'amitié est-elle importante pour toi ? 

AR : J'ai la chance d'avoir beaucoup d'amis, que je vois lorsque je ne suis pas en tournée.  

TA : Quel est ton sport favori en dehors du tennis ? 

AR : Le football américain, mais en tant que spectateur. D'ailleurs, je fais souvent de bons pronostics! 

TA : Est-tu accro de Twitter ou facebook ? 

AR : Twitter, car ça te permet facilement de rester en contact avec tout le monde. 

TA : Ton album préféré de ces 6 derniers mois. 

AR : L'album de JAY Z 

TA : Tu es une vraie icône pour les jeunes joueurs français. Quel conseil donnerais- tu à ceux qui veulent devenir un champion comme toi ? 

AR : Il faut être capable de fournir beaucoup de travail chaque jour, et savoir gérer ses efforts sur la durée. Ne rien lâcher  ! 

TA : Es-tu heureux dans la vie ? 

AR : Et comment !!! 

Par florent godard


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus