TennisAddict

APPELÉ AUSSI TOUR DE REIN, LE LUMBAGO EST UN BLOCAGE DE LA RÉGION LOMBAIRE (BAS DU DOS). IL S’AGIT D’UNE INFLAMMATION NERVEUSE RÉSULTANT D’UN CONFLIT AU NIVEAU INTER-VERTÉBRAL QUI ENGENDRE DES CONTRACTURES MUSCULAIRES RÉFLEXES.

La personne ressent soudainement une douleur aiguë qui l’empêche d’effectuer des mouvements de flexion/extension et/ou rotation du rachis. 

La pratique du tennis et ses gestes délétères pour le dos – les services frappés derrière la tête ou slicés, les lifts à outrance ou le revers à deux mains – imposent une prudence toute particulière. Les conseils de prévention suivants valent aussi pour les autres types de douleurs lombaires ou lombalgies. 

DISPONIBILITÉ 

Elle varie en fonction de la gravité de la blessure. Pour les cas les plus fréquents, comptez a minima quelques jours et jusqu’à plusieurs mois dans les cas les plus graves. 

TRAITEMENT 

Réduction de l’activité physique avec port d’une ceinture de maintien lombaire dynamique. 

Anti-inflammatoires, antalgiques, myorelaxants ou autres médicaments sur prescription d’un médecin du sport. 

SÉANCES DE KINÉ :

  • massages, 
  • mobilisations vertébrales, 
  • physiothérapie, 
  • pose d’un strapping ou bandes de Tape (K-taping®) contribuant au relâchement musculaire, 
  • application de chaleur pour soulager et relâcher les muscles. 

Lorsque la contracture est liée à un dérangement vertébral : ostéopathie, chiropractie. 

PRÉVENTION 

UTILISER SES JAMBES AU SERVICE !

Poussez sur vos jambes pour imprimer de la puissance à la balle et trouver des angles. Si les problèmes persistent, modifiez éventuellement vos gestes techniques en collaboration avec un professeur de tennis (exemple : prise de balle au dessus de la tête ou légèrement vers l’avant lors du service, jeu plus à plat…). 

RENFORCEMENT MUSCULAIRE ET GAINAGE

Musclez toute la zone concernée : abdominaux, spino-dorsaux etc., pour un «verrouillage lombaire» mais aussi les muscles fixateurs du bassin (ischio-jambiers, adducteurs…). Il s’agit d’éviter les insuffisances ou les déséquilibres musculaires qui peuvent conduire à trop solliciter le dos. 

La pratique de la natation est vivement conseillée. 

Le port d’une ceinture lombaire dynamique peut également sécuriser cette phase de re-musculation, car elle va permettre l’activité physique tout en évitant les mouvements dangereux. 

SOIGNER L’ÉTIREMENT

Une raideur ou un manque de souplesse favorise les blocages. Associez obligatoirement la pratique du tennis et de la musculation à un travail d’étirement et d’assouplissement. 

JOUER RELÂCHÉ

Le dos est une zone très sensible au stress. Gardez un maximum de décontraction. Des exercices de préparation mentale peuvent s’avérer utiles. 

BIEN S’ÉCHAUFFER

BIEN S’HYDRATER

CHOISIR DES CAHUSSURES ADACPTÉES 

Surtout sur surfaces dures, pour absorber les chocs. (voir test de l’amorti page 33) En cas de problèmes spécifiques, n’hésitez pas à consulter un podologue du sport en vue d’un bilan personnalisé. 

POUR LES SUJETS SENSIBLES OU RÉCIDIVANTS :

jouez avec une ceinture de maintien lombaire dynamique adaptée à la pratique sportive.

Notre kiné-conseil, Cédric Daniel, répond à vos questions en direct sur : www.tennisaddict.fr/forum