Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Actu Tecnifibre : Partenariat ATP, lancement T-Flash

TennisAddict le mag n°12 - Mars 2014 | 27 Février 2014 à 12h31

Par Baptiste Blanchet

Comment se porte Tecnifibre aujourd'hui ? Quelle est sa stratégie ?

Tecnifibre c'est l'histoire d'une marque de cordage née dans les années 80 en France, qui a l'ambition de devenir mondiale et globale dans l'univers du tennis mais également du squash. Car outre le cordage, nous fabriquons des raquettes, des balles, de la bagagerie et du textile. Au fur et à mesure, notre légitimité s'est donc étendue à l'ensemble de l'équipement du joueur. Par ailleurs, les salariés de Tecnifibre sont presque tous des passionnés de tennis qui font des tournois. C'est pourquoi nous aimons la compétition et nous voulons démocratiser la performance, la rendre accessible à tous grâce à nos produits très techniques.

Ce qui passe par une forte segmentation de votre offre ?

Exactement. Un joueur de 4e série et un -2/6 possèdent des capacités techniques comme physiques totalement différentes. Ils doivent donc trouver le matériel adapté à leur niveau et favoriser leur capacité de progression. La nouvelle gamme de raquettes T-Flash, avec le Velocity Shaft Design, a été conçue en ce sens. Le modèle T-Flash 265 ne pèse ainsi que 265 grammes et s'adresse aux jeunes compétiteurs, il a été développé techniquement pour cette cible avec un équilibre, une rigidité et un cordage adaptés. Alors que des tennismen confirmés iront chercher des modèles plus lourds (T-Flash 300 ou 315) mais avec davantage d'inertie donc plus délicats à maîtriser. Globalement, on note que le jeu va de plus en plus vite et qu'au cours d'un échange, on passe sans transition de la défense à l'attaque et inversement. Il faut donc des produits maniables qui restent puissants et permettent de donner de la vitesse et du spin à la balle. Installer des points de repères simples comme le poids très lisible sur la raquette, c'est la mission d'une marque comme Tecnifibre.

"Nous voulons démocratiser la performance"

Quel bilan tirez-vous de l'accord signé avec l'ATP début 2013 ?

Cette première année a été très positive pour Tecnifibre. Les ventes de produits sous licence (raquettes, bagageries, accessoires, cordages) ont connu une croissance à deux chiffres sur tous les continents. C'est l'avantage de l'ATP qui est une marque mondiale. Notre notoriété a également évolué, grâce à notre section «On the road» qui se trouve sur
atpworldtour.com et permet de visionner le contenu de Tecnifibre, avec des vidéos vues plus de 200 000 fois en 2013. Enfin, cette association a du sens puisqu'elle renforce notre légitimité autant au niveau des professionnels du tennis (distribution spécialisée, magasins de e-commerce), que pour le passionné qui peut jouer avec des produits cautionnés par l'ATP.

En 2014, vous allez poursuivre cette collaboration ?

Oui car il s'agit d'un contrat de 5 ans. Au printemps nous allons lancer un nouveau cordage siglé ATP, tandis qu'une nouvelle gamme de bagagerie baptisée Tour ATP vient de sortir. Nous préparons également une série de films sur nos joueurs (le premier sera consacré à l'ancien n°1 mondial juniors, le Canadien Filip Peliwo), qui seront diffusés sur le site de l'ATP.

Votre stratégie n'est donc pas de « signer » des stars du tennis ?

Non concrètement, faire basculer un Top 5 ou 6 mondial sur nos raquettes serait très compliqué et pas forcément rentable à court terme. Notre volonté reste de recruter et d'accompagner les champions de demain : Tecnifibre est engagé avec 300 joueurs de tous pays, âgés de 10 à 25 ans, dont 4 figurent dans le top 100. Ce  «team» apprécie nos produits, notre suivi, notre travail d'accompagnement. Notre ambition est d'atteindre le très haut niveau aux côtés d'un de ces athlètes. Le prometteur Rayane Roumane, 13 ans, vient ainsi de remporter le tournoi des Petits As à Tarbes. 

Comment envisagez-vous le développement de la marque ?

Tecnifibre est présent dans 50 pays et effectue 65% de son chiffre d'affaires à l'international. Les cordages, tous fabriqués en France, les balles et les raquettes représentent chacun 30% de notre chiffre d'affaires. L'objectif fixé consiste à doubler notre activité à un horizon de 5 ans. Notre positionnement de Pure Player nous permet de travailler avec de plus en plus de coachs, d'académies, de clubs, et cela nous assure une croissance mécanique sur le marché de la balle. Nous pensons également être en mesure de devenir le leader mondial du cordage du fait de notre expertise technologique et de notre proximité avec le Tour, puisque nous sommes déjà n°1 en valeur sur le marché français. Comme plus jeune marque de raquette légitime sur ce marché, notre potentiel de développement est vraiment conséquent.

Par Baptiste Blanchet


A lire aussi :

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus