Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Actu Belgique/Luxembourg mars 2018

TennisAddict le mag n°24 - Mars 2018 | 14 Mars 2018 à 8h00

Par Baptiste Blanchet

ELISE MERTENS : LA NOUVELLE STAR

Il y a un peu plus d'un an, Elise Mertens remportait son premier titre sur le circuit WTA à Hobart, après être sortie des qualifications, et s'invitait dans le Top 100. À la mi-janvier, la Belge a réussi le doublé, conservant son titre à Hobart grâce à son succès devant la Roumaine Mihaela Buzarnescu (6-1, 4-6, 6-3). Puis à l'Open d'Australie, Mertens a atteint les demi-finales, sortant notamment Gavrilova, Cornet ou Svitolina. Avant de s'incliner devant la Danoise Caroline Wozniacki (6/3, 7/6), future lauréate. Pas mal pour sa 5e participation à un tournoi du Grand Chelem. À 22 ans, la voilà déjà 20e mondiale. Elise Mertens, dont le père est menuisier et la mère professeur de langues, a débuté le tennis à quatre ans en suivant sa sœur aînée. Enfant, elle a fréquenté le club de Bree où évoluait Kim Clijsters. Mertens s'entraîne d'ailleurs aujourd'hui au sein dela Kim Clijsters Academy, après avoir passé un an à Paris dans l'académie de Patrick Mouratoglou. Son coach, Robbe Ceyssens, qu'elle connaît depuis l'âge de 8 ans, est également son compagnon. Un talent à surveiller.

 

FED CUP : LA BELGIQUE S'ARRÊTE EN QUARTS

 

Face à une équipe de France privée de Caroline Garcia et d'Alizé Cornet, la Belgique s'est inclinée lors du double décisif (3-2), en quarts de finale de Fed Cup, le 11 février dernier à Mouilleron-le-captif. Les joueuses alignées par la capitaine Dominique Monami (Kirsten Flipkens et Elise Mertens) n'ont pu prendre le meilleur sur la paire Kristina Mladenovic – Amandine Hesse (défaite 6/4, 2/6, 6/2). «Il s'agit d'une grosse déception. Car la rencontre s'est jouée à pas grand-chose mais on l'a perdue. Mladenovic a bien joué du début à la n. Je redoutais d'ailleurs le match d'Elise Mertens contre Kiki, explique Dominique Monami. Dans le double, il a manqué une hargne, une dynamique. C'est mon petit regret. Mais on sort d'ici la tête haute, j'ai confiance pour la suite». «On sortait de l'euphorie de l'Open d'Australie avec Mertens en demi-finale et vainqueur à Hobart tandis que Mladenovic ne gagnait plus un match. Mais Kiki s'est relancée. Pour Elise tout est encore à construire et à faire, estime Justine Hénin. Elle est jeune, il faut lui laisser du temps. Je peux comprendre la déception des Belges, car elles voulaient plus, mais il y aura d'autres occasions».

 

GOFFIN SUR FACEBOOK

 

Lors de l'Open Sud de France de Montpellier, où David Goffin s'est hissé en demi-finale, tous les matchs du n°7 mondial ont été diffusés en direct, et gratuitement,sur sa page facebook officielle. En France, le tournoi était retransmis sur la chaîne payante SFR Sport mais pas en Belgique. Alors plutôt que d'investir dans une pub traditionnelle, AA Drink, l'un des sponsors de Goffin a décidé d'acheter les droits de diffusion sur Internet a n de les offrir à ses fans belges. Une innovation qui pourrait être reconduite. «Mon agent m'a proposé cette idée, car en Belgique, on me demande tout le temps où on peut suivre mes matchs. Ils ne sont pas diffusés en Belgique. Alors avec mes sponsors, on s'est dit que l'on pouvait racheter les droits pour que je diffuse moi-même mes matchs sur ma page Facebook, raconte le Liégeois. Pour l'instant, c'est uniquement pour les personnes géolocalisées en Belgique, car les droits sont achetés dans les autres pays. On fait un test ici cette semaine et j'ai eu beaucoup de retours positifs ! C'est super, alors on fera le bilan à la n pour voir ce que l'on peut faire pour la suite».

Par Baptiste Blanchet


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus