Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Métier passion : Ralf Schwenger, directeur R&D Head

TennisAddict le mag n°25 - Mai 2018 | 15 Mai 2018 à 8h00

Par Jérôme Fechter

RALF SCHWENGER

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT DE HEAD, CÉLÈBRE MARQUE AUTRICHIENNE QUI ÉQUIPE DJOKOVIC, ZVEREV, CILIC, MURRAY OU GASQUET, DÉTAILLE TOUTES LES ÉTAPES DE LA CRÉATION D'UNE NOUVELLE RAQUETTE. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pouvez-vous résumer, étape par étape, le processus de création d'une nouvelle raquette ?

Le développement d'une nouvelle raquette est toujours un travail d'équipe qui concerne aussi bien le Chef de Produit, la Recherche & Dévelopement et le service de tests. Ce travail commun inclut des études de marché, le briefing des produits en amont, des ateliers de travail collectifs, la conception 3D, la simulation informatique des propriétés de la raquette, le développement du matériel et le test des nouvelles raquettes dans nos laboratoires, aussi bien que de nombreuses séances de tests sur les courts. Pour le développement d'une nouvelle raquette, nous produisons jusqu'à 50 prototypes, qui doivent passer une série de tests très complets, ce qui explique qu'un tel processus puisse durer jusqu'à 3 ans. 

Comment découvrez-vous de nouveaux matériaux et de quelle façon les utilisez-vous ?

Nous avons en interne des spécialistes capables de dénicher ces nouveaux matériaux. Mais nous avons également mis en place des réseaux afin de rechercher des coopérations dans ce domaine, il nous arrive aussi de travailler avec des entreprises d'autres secteurs industriels, comme l'automobile. Par exemple, le premier brevet pour le Graphène a été déposé par nos soins en 2008, deux ans avant que les inventeurs de ce matériau n'obtiennent le Prix Nobel. 

Quel est le rôle des joueurs ou des joueuses professionnels dans ce processus d'élaboration d'une raquette ?

La nouvelle Prestige Tour, qui venait d'être lancée, est un exemple de l'apport de nos joueurs professionnels sous contrat avec notre marque. En 2015, nous avons développé les premiers prototypes de cette raquette dans notre laboratoire de production à Kennelbach (ndlr : en Autriche) et nous avons donné ces raquettes à des joueurs du circuit afin qu'ils les testent. Parmi d'autres joueurs du circuit, Radek Stepanek a immédiatement adopté ce modèle, nous donnant un retour d'informations très utile pour le développement du produit fini.

LE 1er BREVET POUR LE GRAPHENE A ÉTÉ DÉPOSÉ PAR NOS SOINS DEUX ANS AVANT QUE SES INVENTEURS N'OBTIENNENT LE PRIX NOBEL 

Pouvez-vous décrire votre centre de R&D. Combien de personnes y travaillent ?

Le nombre de personnes qui travaillent pour nous n'est pas la chose la plus importante, ce qui nous semble primordial c'est que les salariés de Head soient tous passionnés par le tennis. Pour eux, il ne s'agit pas seulement d'un métier, mais quelque-part d'un rêve ou d'une mission. Donc quand nous partons le soir du bureau, nous avons toujours l'esprit tourné vers le tennis et les raquettes que nous sommes en train de concevoir. Nous sommes extrêmement fiers et heureux d'avoir une unité de production de prototypes ici en Autriche, totalement efficace et opérationnelle. Cela nous permet de tester de nouvelles matières, d'essayer de nouveaux prototypes par exemple avec de nouvelles formes comme sur la Prestige Tour, et d'avoir des "feedbacks" de nos spécialistes de la production qui fabriquent des raquettes pour Head depuis plus de 30 ans. L'archivage de tous nos moules, nos machines et surtout l'expérience de nos équipes de production, leur savoir-faire, représentent un trésor inestimable pour Head.

A la fin du processus, où fabriquez-vous vos raquettes ?

Toutes les raquettes de notre gamme en matériaux composites sont fabriquées dans notre usine exclusive située au Moyen-Orient. Exclusive signifie non seulement que seules les raquettes Head y sont produites mais que toute l'équipe est entièrement dédiée à Head. Si Novak (Djokovic) ou Sascha (Alexander Zverev) disputent une finale quelque-part à travers le monde, tous ces salariés, tous ces ingénieurs seront en train de regarder le match devant la télévision afin de les encourager. L'équipe qui travaille au siège principal de Head vient fréquemment dans cette usine afin de transférer les découvertes de nos ingénieurs en Autriche et de travailler ensemble de façon très étroite avec ce même partenaire, et ce, depuis plus de 20 ans!

Par Jérôme Fechter


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus