Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Flashback : Roddick et Henin dominent 2003

TennisAddict le mag n°26 - Septembre 2018 | 22 Septembre 2018 à 8h00

Par Jérôme Fechter

LA RUBRIQUE FLASHBACK REVIENT SUR DES MOMENTS MARQUANTS DU TENNIS QUI SE SONT PASSÉS IL Y A 15 ANS.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

DEUXIÈME ÉPISODE : MAI À DÉCEMBRE 2003
RODDICK ET HENIN DOMINENT LE MILLÉSIME 2003. TOUS DEUX SACRÉS À L'US OPEN,
L'AMÉRICAIN ET LA BELGE TERMINENT LA SAISON À LA PREMIÈRE PLACE MONDIALE.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans la 2e partie de la saison 2003, après le succès d'André Agassi à l'Open d'Australie, la deuxième levée du Grand Chelem s'offre enfin à Juan Carlos Ferrero vainqueur tranquille du Néerlandais Martin Verkerk (1,98m) en finale (6/1, 6/3, 6/2). Couronné à Monte Carlo et Valence, le «Moustique» soulève le trophée à Roland-Garros après deux demi-finales (2000 et 2001) puis une finale perdue face à son compatriote Albert Costa (2002). «C'était le rêve de ma vie, déclare Ferrero après avoir escaladé les tribunes pour embrasser les siens. Je suis tellement heureux, ça fait deux ans que je rêvais de ce moment». Comme Agassi, Ferrero termine l'année avec quatre titres. 

À Wimbledon, un jeune Suisse nommé Roger Federer ouvre son compteur. Ne concédant qu'un set durant la quinzaine, le Bâlois vient à bout de l'Australien Mark Philippoussis (7/6, 6/2, 7/6). «C'est un rêve absolu pour moi. Gamin, j'ai toujours blagué sur le fait que j'allais gagner ici et je l'ai fait. Je suis content de la manière dont j'ai joué. Avec les demi-finales, c'étaient peut-être les deux meilleurs matches de ma carrière. C'est incroyable, je ne sais pas comment j'ai fait». Auteur d'une saison remarquable, Federer, 21 ans remporte sept titres et termine l'année au 2e rang mondial. 

Malgré ses résultats exceptionnels, le Suisse est devancé par Andy Roddick, qui remporte l'US Open devant Ferrero. Hyper régulier sauf sur terre battue, l'Américain totalise six titres, mais également des demi-finales à l'Open d'Australie et Wimbledon. Il accède à la 1ère place mondiale en novembre 2003. Respectivement, n°1 et 3 ATP début 2003, Lleyton Hewitt et Marat Safin sortent du top 10. Révélation de l'année, Rafael Nadal, 17 ans, occupe déjà le 49e rang après avoir démarré la saison à la 198e place. Du côté des Français, Sébastien Grosjean se hisse dans le top 10 en fin de saison. Le Marseillais a notamment disputé les demi-finales à Wimbledon.
Chez les femmes, Serena Williams et Justine Henin se partagent les titres. Déjà vainqueur à l'Open d'Australie, Serena Williams s'impose encore à Wimbledon, toujours devant sa soeur Venus (4/6, 6/4, 6/2), mais doit mettre fin à sa saison sur blessure. C'est donc Justine Henin, couronnée à Roland-Garros et à l'US Open, à chaque fois devant sa compatriote Kim Clijsters (6/0, 6/4 et 7/5, 6/1). La Belge qui a remporté huit tournois au total cette année, termine n°1 mondiale devant Kim Clijsters (9 titres). Auteur d'une fin de saison remarquable (finaliste des Masters, victoire en Fed Cup avec la France contre les Etats-Unis), Amélie Mauresmo accède à la 4e place.

LE MATCH À REVOIR

La demi-finale de l'US Open entre Justine Henin, tête de série n°2, et Jennifer Capriati, n°6, tient toutes ses promesses (4/6, 7/5, 7/6). Certains la considèrent même comme l'une des plus belles du tennis féminin. Dans un stade tout acquis à sa cause, l'Américaine remporte la première manche après avoir été menée 4/1 par la Belge. Au second set, Capriati sert pour le match à 5/3, mais Henin, jusque-là peu inspirée, retrouve toute sa magie pour retourner la situation. Victime de crampes à plusieurs reprises, Henin s'offre sa première finale à New York à la suite d'un tie-break bien négocié.


DU CÔTÉ DU MATÉRIEL

Head innove avec la technologie LiquidMetal. Développée à l'origine par l'Institut de Californie de Technologie (CalTech), elle permet de générer 29 % de puissance de plus que le titane. En juillet 2003, la marque lance quatre raquettes incorporant cette technologie : LM Radical, LM Instinct, LM8 et LM4. Selon ses inventeurs, LiquidMetal diffère des matériaux conventionnels grâce à sa structure atomique amorphe, ce qui lui permet d'être dix fois plus élastique que les métaux comparables et trois fois plus résistant à la déformation.  Chez Babolat, on innove aussi en sortant la gamme Aero Tour, avec un cadre à la forme aérodynamique favorisant la pénétration de la raquette dans l'air pour une puissance et une prise d'effets optimales. Rafael Nadal adopte cette gamme et remporte Roland-Garros 2005 avec l'Aeropro Drive. L'année 2003 marque aussi la sortie de la première gamme de chaussures de l'entreprise lyonnaise, réalisée en partenariat avec Michelin.

Par Jérôme Fechter


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus