Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

LA FICHE SANTE : LE TENDON D'ACHILLE

TennisAddict le mag n°1 - Avril 2010 | 18 Août 2010 à 1h01

Par florent godard

Lors d'un match de tennis, le pied d'un joueur encaisse jusqu'à quatre fois le poids de son corps. Il est donc primordial de bien se préparer avant un match. Parmi les blessures fréquentes : les ruptures du tendon d'Achille et autres « tendinopathies », qui comprennent les tendinites (inflammation du tendon) et les tendinoses (production d'un surplus de collagène qui vient écarter les fibres du tendon, lorsque celui-ci est soumis à une charge trop importante). Chacun pathologie appelant un traitement spécifique.

 

CAUSES & FACTEURS AGGRAVANTS
 
INFIRMERIE
 
PREVENIR
 
-L'âge et le sexe
Près de 75% des individus touchés ont plus de 40 ans. Plus de 80% sont des hommes.


-Le poids.


-Tendon plus court.
Essentiellement à cause d'un manque d'étirements réguliers.

 

-Inégalité de longueur des membres inférieurs, déséquilibre du bassin et autres causes morphologiques.

 

-Les tendinopathies chroniques.
Augmentation du risque de rupture du tendon d'Achille.

-Les surfaces dures.
L'intensité des vibrations accélère la déshydratation du tendon. Les surfaces molles, comme le sable, comportent également des risques.

 

-Les antibiotiques et médicaments anti-cholestérol.
Les traitements à base de corticoïdes, de fluor ainsi que les traitements contre l'acné…


-Le dopage
Stéroïdes anabolisants etc.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indisponibilité

Tendinite : une dizaine de jours.

Tendinite chronique : environ huit semaines.


Tendinose : 12 semaines.

Tendinose chronique : 6 mois.


Rupture du tendon d'Achille :
Six semaines d'immobilisation avant de réapprendre la station debout. Six mois, en fonction de l'intervention, avant un retour à la compétition.

Traitement

Tendinite :
-apposer de la glace.
-prise d'anti-inflammatoires, passés cinq jours.

Tendinose :
-antalgiques.
-traitement par ondes de choc, ultrasons, percuteur, massages transverses profonds…

Rupture du tendon d'Achille : Intervention chirurgicale ou pose d'un plâtre.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien choisir ses chaussures
Ne pas négliger l'amorti. Sans exagérer non plus ! Un amorti trop important réduit les sensations au contact du sol et conduit à des mouvements qui compriment le tendon. Eviter également tout frottement de la chaussure sur le tendon d'Achille.

S'échauffer un minimum
Les démarrages et changements de direction violents du tennis favorisent les risques et exigent un échauffement sérieux : trottiner cinq minutes, puis s'étirer quelques secondes, à plusieurs reprises et sans aller jusqu'au seuil de la douleur (voir photo), reprendre la course encore un peu avant de commencer le match. S'étirer lors des entraînements.

S'entraîner par paliers
Attention aux reprises brutale après un long arrêt. Gare surentraînement.

Bien s'hydrater
N'oubliez pas de boire environ un litre par heure de match et deux litres par jour. Une moyenne extrêmement variable en fonction de l'effort et de la condition physique du joueur.


Utiliser un strapping
Après une blessure au tendon d'Achille, lors des matchs de reprise, si le retour est précoce.

Soigner son alimentation 
Elle doit comporter un apport suffisant en protéines pour ne pas fragiliser la jonction muscle-tendon. Eviter une alimentation trop acide qui pourrait favoriser les tendinites (sucres rapides, viande rouge, fromages très fermentés etc.)

 

Par florent godard


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus