TennisAddict

LA GAMME PHARE DE DUNLOP DÉVOILE 6 NOUVEAUX MODÈLES INTÉGRANTS DES TECHNOLOGIES INNOVANTES, NOTAMMENT CELLE DE SRIXON, UNE MARQUE QUI APPARTIENT AU MÊME GROUPE QUE LA FIRME BRITANNIQUE.

Dévoilées à la veille de l’US Open 2018, les nouvelles CX Series Dunlop, sont à la pointe de la technologie. « Les 6 modèles de la gamme vont de 315 grammes pour la CX 200 Tour (utilisée par Kevin Anderson, actuel 6e ATP et double finaliste en Grand Chelem), à 285 grammes pour la CX 400. Il s’agit d’une gamme assez large répondant à tous les besoins en termes de poids», souligne Guillaume Jarry, Promotion & Product Manager France. Dotée d’un design mieux adapté au marché, la gamme répond aux attentes du consommateur avec un look très épuré qui rappelle la forme du «Flying D» Dunlop. Les joueurs cibles de cette nouvelle gamme CX sont ceux qui recherchent des raquettes orientées contrôle».

L’APPORT DE SRIXON

Le premier changement visible à l’œil nu concerne donc la cosmétique. «On est passé à une raquette entièrement brandée Dunlop avec la technologie Srixon à l’intérieur, confirme Guillaume Jarry. Car Sumitomo est l’actionnaire de Dunlop, et Srixon est une marque appartenant également à Sumitomo. Le but est donc de regrouper Dunlop et Srixon sous la même bannière». La forme du cadre a également évolué par rapport à la CX 2.0 afin d’améliorer la zone de frappe et d’offrir un plus grand confort à la frappe.

DEUX TECHNOLOGIES DE POINTE

“Ces modèles sont confectionnés par nos équipes de R&D au Japon en lien étroit avec le responsable produit européen.“

Autres nouveautés, la nouvelle gamme CX est dotée des technologies Sonic Core Infinergy (une mousse en TPU élaborée par BASF, qui réduit les vibrations ressenties et augmente le retour d’énergie de la balle) et PowerGrid StringTech (elle permet d’obtenir une zone de frappe idéale 30% plus grande pour limiter le décentrage et gagner en contrôle). Résultat, un modèle des plus maniables qui réduit sensiblement les vibrations, donc les blessures comme le tennis-elbow.

LA RAQUETTE UTILISÉE PAR ANDERSON

«Ces modèles sont confectionnés par nos équipes de R&D au Japon en lien étroit avec le responsable produit européen. Cependant, il n’existe que 2-3 usines de production de raquettes dans le monde qui se situent ailleurs, explique Guillaume Jarry. Kevin Anderson utilise la CX 200 Tour avec les nouvelles specifications (string pattern 18 X 20, cadre en fibre de carbone, 68,6 CM / 27 IN, 613 cm2, 315 grammes). Comme chaque joueur du Tour, il la peaufine avec ses réglages personnels».

UNE GAMME UN JOUR AUSSI MYTHIQUE QUE LA MAX 200G ?

«C’est tout ce qu’on lui souhaite, répond Guillaume Jarry. La série CX bénéficie de l’ingénierie japonaise reconnue dans le monde entier. De plus, les retours du terrain sont très positifs. Il y a donc tout pour en tout cas». Sortie en 1980, la Max 200 G symbolise l’avènement du graphite au détriment des modèles en bois. Ce cadre noir avec ses flèches vertes et dorées avait marqué la transition entre l’aluminium, trop flexible pour un contrôle optimal, et le graphite. Grâce à cette raquette, deux légendes Steffi Graf et John Mc Enroe ont multiplié les titres en Grand Chelem, proposant en plus des jeux très différents. Steffi Graf frappait fort en fond de court, tandis que Big Mac tendait peu, de façon à utiliser la force des coups adverses et se sentir à l’aise au filet.

 

Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
free online course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *