TennisAddict

L’HISTOIRE DE HEAD COMMENCE AUX USA AVEC HOWARD HEAD, INGÉNIEUR EN AÉRONAUTIQUE, QUI A, APRÈS AVOIR RÉVOLUTIONNÉ LE MONDE DU SKI AVEC L’UTILISATION DE L’ALUMINIUM DÈS LA FIN DES ANNÉES 1940, MIS SES COMPÉTENCES AU SERVICE DU TENNIS. APRÈS AVOIR REVENDU SA SOCIÉTÉ, IL A NÉANMOINS CONTINUÉ À OPTIMISER LE MATÉRIEL DE TENNIS EN DÉVELOPPANT LES PREMIÈRES RAQUETTES «OVERSIZE» POUR PRINCE ! LA MARQUE EST AUJOURD’HUI BASÉE EN AUTRICHE, ET RESTE UN DES LEADERS EN UTILISATION DE MATÉRIAUX COMPOSITES POUR LE SPORT.

C’est à Kennelbach, à l’extrémité nord-ouest de l’Autriche que toutes les raquettes sont conçues et développées. L’usine principale de production n’est plus en activité mais un centre de prototypage est toujours utilisé, principalement pour préparer les cadres destinés aux joueurs et joueuses professionnels. Certains ingénieurs et autres employés ont souvent plu de 30 ans d’expérience en développement de raquettes, ce qui est extrêmement rare de nos jours.

Fort de ce savoir-faire unique en matériaux composite innovants, Head a été le premier fabricant au monde à utiliser du Graphene. En 2013, les premières raquettes de tennis contenant du Graphene ont été lancées, même avant les skis ! Le Graphene se compose d’une simple couche bidimensionnelle d’atomes de carbone, présentant une résistance à la rupture 200 fois plus élevée que l’acier !

La mise au point de ce matériau a été particulièrement complexe et est le résultat d’années d’efforts. Avant le lancement officiel, Head a travaillé plus de 2 ans en partenariat avec un institut de recherche taïwanais (ITRI) afin de concevoir le processus d’intégration industriel final.

“LE GRAPHENE EST UN NANO-MATÉRIAU QUI NÉCESSITE DES NIVEAUX D’ÉNERGIE TRÈS IMPORTANTS POUR EN MODIFIER LES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET SURTOUT EN OPTIMISER LA RÉSISTANCE MÉCANIQUE. “

Contrairement aux autres matériaux composites, le Graphene ne se présente pas sous forme de fibres, mais de particules avec un ratio d’aspect spécifique (rapport entre l’épaisseur et la taille globale). Le Graphene est un nano-matériau qui nécessite des niveaux d’énergie très importants pour en modifier les caractéristiques physiques et surtout en optimiser la résistance mécanique. Ce n’est pas pour rien que la découverte du Graphene avait valu un prix Nobel en 2010 aux chercheurs qui avaient été capables de le synthétiser !

Ensuite, Head met en œuvre le procédé développé avec ITRI pour l’intégrer aux chaînes de fabrication d’habitude spécialisées dans l’utilisation de carbone. Cette partie est particulièrement complexe, car le Graphene demande une attention toute particulière : le mélange avec la résine ou l’autre matériau auquel le Graphene est ajouté doit être extrêmement contrôlé. Cet équilibre presque « instable » assure les performances et la qualité finales. Si la maîtrise de ce processus n’est pas assurée de bout en bout de la chaîne de production, la raquette aura des caractéristiques en retrait d’un modèle sans Graphene !

Head est donc particulièrement fier de sa capacité à industrialiser à grande échelle des produits contenant du Graphene. Après les raquettes, ils ont également équipé leurs skis, leurs chaussures de ski… Mais la recherche continue et si un jour un autre matériau vient à détrôner le Graphene, soyez sûr que Head sera de la partie !

 

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
download udemy paid course for free

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *