Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Gael Monfils l'interview

TennisAddict le mag n°5 - Septembre 2011 | 01 Septembre 2011 à 8h00

Par florent godard

EXPRESSIF ET ÉMINEMMENT SPECTACULAIRE SUR LE TERRAIN, LE SHOWMAN FRANÇAIS ÉVOQUE SON AMOUR DU «JEU», SUR LE COURT ET EN DEHORS. MAIS GAËL EST AUSSI UN BOSSEUR. PETIT ENTRETIEN.

Tout d'abord une question matos. Peux-tu nous dire ce qu'il y a dans ton sac de tennis ?
En ce moment, je porte des vêtements K-Swiss : des boardshorts et des hauts sans manche fabriqués dans une matière technique très agréable. Question chaussures, j'alterne entre les Speedsters sur terre-battue et gazon, et les BigShot sur dur (ndlr : de la marque K-Swiss également). Pour les raquettes, je joue avec une Prince Rebel et des cordages Luxilon.

Qu'est-ce qui est le plus important pour toi?
Par-dessus tout, de me sentir à l'aise avec mon matériel et en confiance.

À qui confies-tu la préparation de tes raquettes ?
La société P1 gère tout pour moi…équilibre, poids, cordage. Ils s'occupent des raquettes de nombreux autres joueurs dont Roger Federer.

As-tu fait évoluer ton matériel en fonction de ton jeu ?
J'ai changé d'équipementier textile il y un an et demi. Nous travaillons aujourd'hui ensemble à l'élaboration de nouveaux produits. Côté raquette, j'ai choisi Prince il y a trois ans maintenant et je me suis très vite adapté. J'avais besoin d'une raquette qui soit un peu plus puissante, tout en gardant un maximum de contrôle.

Es-tu du genre méticuleux... ?
Je fais toujours attention à mes affaires.

Tu as un style très atypique : service, frappe de balles, glissades sur toutes surfaces...Comment s'est construit ton jeu ?
C'est avant tout naturel. C'est un style que j'ai développé au cours des années grâce à mes qualités physiques. Mais au-delà de ça, il y a des heures et des heures d'entraînement.

Tu fait partie des rares joueurs à avoir déjà battu Nadal et Federer. Quelle a été pour toi la clef pour réussir l'exploit ?
Il faut avant tout y croire et oublier leur palmarès, tout comme le fait qu'ils ne perdent que très peu de matchs. C'est à la fois difficile de leur faire face et, en même temps, très excitant tant le challenge est relevé.

Cette année tu as atteint ton meilleur classement (7e). Te sens-tu plus fort que par le passé, notamment en 2008, l'année de ta demi-finale à Roland Garros ?
Oui, dans une certaine mesure, vu à quel point le niveau est élevé aujourd'hui, mais surtout beaucoup plus consistant. Je joue mieux sur des périodes plus longues et j'ai souvent la chance d'être présent lors des grands rendez-vous

Qu'est-ce qu'il te reste à améliorer dans ton jeu et sur le court ?
Je peux certainement progresser dans les transitions vers l'avant. Ça fait partie de mon travail au quotidien.

Tu répètes souvent que tu prends du plaisir sur le court. C'est une condition sine qua non pour toi?
Oui. Compte tenu des cadences s'il n'y a pas de plaisir, c'est impossible d'être performant. Personnellement, j'adore jouer et le jeu en général.

Tu frappes souvent des coups droits « de mammouth » inattendus, ou des coups qui sortent de nulle part, pour le plus grand bonheur des spectateurs ! Est-ce que ça vient d'un besoin de te lâcher et de faire le spectacle ?
Ce n'est pas vraiment un objectif de faire le spectacle, car souvent on peut se déconcentrer. Maintenant si je peux faire plaisir aux gens sur 2-3 coups, pourquoi pas. Encore une fois, il n'y a pas de calcul mais beaucoup de naturel. Il faut décider en une fraction de seconde le bon coup à jouer.
 

"Il faut avant tout y croire"

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui veulent progresser ? Certains conseillent d'apprendre à jouer sur terre-battue...
Je leur dirais de croire en leurs rêves et de continuer à travailler sans relâche. La terre battue est certainement la surface qui permet aux joueurs de devenir le plus complet possible. Donc oui, je pense que c'est une bonne option même s'il est important d'avoir plusieurs dimensions à son jeu et d'être capable de changer de filière.

Tu communiques beaucoup sur Twitter ? Tu réponds seulement à tes amis ou aussi aux fans qui te suivent ?
J'essaie d'envoyer des Twitts un peu chaque jour. C'est du plaisir et pas du tout une contrainte.
J'essaie de répondre à un maximum de personnes, il ne faut pas m'en vouloir si je ne peux pas répondre à tout le monde !

On y apprend des petites choses de ta vie quotidienne : que tu adores le basket, le scrabble, le monopoly, les jeux videos, le rap, le RnB ...
J'adore les jeux en général et les moments que je peux partager autour avec mes amis. Dernièrement j'ai beaucoup joué à FIFA et Virtua Tennis 4… C'est toujours sympa de se voir dans un jeu ! Question musique, c'est très large. Je suis un grand consommateur... Je pense que Twitter reste encore le meilleur moyen d'avoir les dernières infos !

Ton ami M. Pokora dit que tu adores parier sur tout (parties de PES etc.), c'est vrai ? C'est l'effet poker ?
On se lance des défis en permanence. Ça rajoute de l'intérêt, mais ça reste dans un cercle privé !

Site officiel : www.lamonf.com
Contact Twitter : @Gael_Monfils
Facebook K-SWISS France: http://fr-fr.facebook.com/KSWISS.France

Par florent godard


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus