TennisAddict

1. RALH LAUREN LANCE SON TEE-SHIRT CONNECTÇ

 Après la raquette connectée, la montre connectée ou les chaussures connectées, voici maintenant le tee-shirt. Ralph Lauren s’est associée à l’entreprise canadienne OMsignal, un fabricant de t-shirts intelligents, capables de suivre l’activité cardiaque grâce à des capteurs embarqués dans les fibres. Certains joueurs comme l’Américain Marcos Giron (419e ATP) porteront même ce fameux “Polo Tech” pendant leurs entraînements afin d’ajuster leur manière de jouer en prenant mieux en compte la récupération et la respiration. Ce tee-shirt mesure l’activité physique et envoie en temps réel des informations (calories brûlées, distance parcourue, rythme cardiaque, niveau de stress, etc), à votre mobile ou à votre tablette. Son tissu possède des propriétés qui réduisent l’humidité, facilitent la circulation du sang et la récupération musculaire. A noter que ce Polo Tech n’est pas encore disponible sur le marché français.

2. LE COQ SPORTIF REVISITE SON PASSE

Cette année, pour le 50ème anniversaire du “vêtement du 7e jour” (en référence aux week-ends sportifs en famille), la marque française réédite cet ensemble mythique composé d’une veste zippée et d’un pantalon en molleton bleu cobalt, aux bords-côte tricolores. A Wimbledon, Richard Gasquet, l’ambassadeur du coq sportif, a inauguré ce “Vêtement du 7e jour” 2014, dans une version blanche immaculée, disponible en édition limitée uniquement au flagship store le coq sportif, rue Montmartre à Paris. 

————————————————————————————————————————–

3. WAWRINKA VAUT BIEN UN LIVRE

Sobrement intitulé “Stan Wawrinka”, l’ouvrage signé par le journaliste franco-suisse Laurent Favre devrait ravir les fans du vainqueur de l’Open d’Australie 2014. En 160 pages, il retrace le riche parcours de Wawrinka, de sa première raquette touchée dès 8 ans à ses succès actuels. Modèle de patience et de persévérance, le futur n°ー3 mondial n’était pas forcément destiné à devenir un champion. Classé parmi les joueurs les plus sympathiques et “normaux” du circuit, “Stan” possède une personnalité étonnante, mélange de modestie et d’ambition, de respect des autres et de force de caractère, de timidité et de bravoure. Sorti début septembre, ce premier livre consacré au Suisse est illustré par une centaine de clichés, la plupart étant l’œuvre de l’excellente Corinne Dubreuil qui arpente le circuit depuis de nombreuses années. (Editions Favre, 36 euros)