Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

FORUM - SUJETS RÉCENTS

tam caliber viagra hauler Lith

Par Stanleyjaf, 26 juillet 2017

get viagra avoid prescription Lith

Par Stanleyjaf, 26 juillet 2017

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Actu Belgique/Luxembourg mars 2017

TennisAddict le mag n°21 - Mars 2017 | 07 Mars 2017 à 8h00

Par Baptiste Blanchet

1. Goffin bien hydraté

Depuis le début de l'année, David Goffin est l'ambassadeur de AA Drink, marque spécialisée dans la boisson de sport. «Je connais bien AA Drink depuis ma période junior, souligne le Liégeois. Je suis dès lors très fier d'entamer un partenariat avec cette marque renommée de boissons de sport. En tant que sportif de haut niveau, j'ai conscience que les boissons de sport et l'alimentation constituent au quotidien des éléments essentiels de mes performances. AA Drink propose la boisson de sport idéale pour chaque moment d'utilisation. Tout joueur de tennis peut en tirer avantage, peu importe l'âge ou le niveau», indique le désormais nouveau membre du Top 10 &; après sa finale à Rotterdam.

2. Wickmayer plus puissante avec YONEX

Actuelle n°60 mondiale, Yanina Wickmayer s'est engagée depuis le début de saison avec Yonex. La Belge utilise la raquette VCORE SV 100, le cordage Yonex ainsi que les accessoires et la bagagerie de la marque : «De plus en plus de grands joueurs et de grandes joueuses utilisent les raquettes Yonex, donc je voulais essayer. Grâce à ce nouveau modèle, j'ai plus de puissance au service ou en fond de court, je peux aussi mettre plus d'effet dans la balle, ce qui me permet d'être plus agressive». Très active, Wickmayer a sorti son autobiographie en novembre dernier, intitulée «Op Eigen Benen», dans laquelle elle évoque sa relation compliquée avec son père. Elle soutient également l'association Make a Wish Belgique.

3. Un drôle de premier titre pour Elise Mertens

Au mois de janvier à Hobart, Elise Mertens, alors 127e mondiale, s'est imposée, remportant son premier titre WTA, alors qu'elle devait initialement abandonner pour tenter de se qualifier à l'Open d'Australie. Pour avoir le temps d'aller à Melbourne, il aurait fallu que Mertens déclare forfait ou abandonne avant les quarts de finale en Tasmanie. Mais en 8e de finale, son adversaire l'Américaine Sachia Vickery l'a prise de vitesse en abandonnant après seulement un jeu…pour elle aussi se rendre aux qualifications de l'Open d'Australie. Qu'importe, Mertens a finalement remporté le tournoi dominant la Roumaine Monica Niculescu en finale (6/3, 6/1). Passée par les «qualifs», Mertens a donc gagné 8 matchs d'affilée à Hobart. La voilà désormais dans le Top 100 (80e WTA en février). Elle devient ainsi la 3e Belge lauréate de cette épreuve jouée en Tasmanie, après Dominique Monami (en 1997) et Kim Clijsters (en 2000).

4. Flipkens sait s'habiller

La collection DB FLPPR, qui se prononce «DB Flipper», est un mélange de «DB», pour «Deux Belges», une marque dont les vêtements sont vendus dans une trentaine de boutiques en Belgique, et de «Flipper» le surnom de la joueuse Kirsten Flipkens. Car c'est bien la tenniswoman qui est à l'origine de cette nouvelle collection qu'elle a imaginée. «Ça fait déjà 2 ans que j'ai envie de travailler dans les vêtements. Moi j'apporte les idées et DB, qui m'a contactée, les réalise, raconte la 74e mondiale âgée de 31 ans. Je porte les tenues sur le terrain mais il y a aussi une collection sportswear, un peu fashion. Je m'amuse beaucoup. Les clubs de tennis peuvent personnaliser les vêtements avec leur logo». Flipkens habille également toutes ses copines de l'équipe nationale, puisque les joueuses belges porteront les tenues «DB FLPPR» lors des rencontres de Fed Cup. Pour le moment, on peut acheter uniquement «DB FLPPR» sur internet. cliquer ici 

5. Grégory Pichon : le spécialiste du tennis au Luxembourg accélère son développement !

Après avoir travaillé pour différents magasins de sport, Grégory Pichon crée à Luxembourg le site Tennistore.com, en octobre 2011: «Je voyais bien que les commerces en ligne se développaient, que les clients comparaient sans cesse avec les prix sur le net. Je me suis donc lancé sans être un spécialiste du e-commerce, car c'était possible sans investissements trop importants, tout en ayant l'idée ensuite d'ouvrir une boutique si cela fonctionnait». Parallèlement, Grégory corde et prépare des raquettes, donc beaucoup de joueurs de haut niveau du Grand-Duché prennent l'habitude de venir dans son bureau, n'hésitant pas à y tester du matériel. En 2014, il décide alors de le transformer en véritable boutique-atelier, ce qui lui permet d'élargir son offre. Gilles Muller, les membres de l'équipe du Luxembourg de Coupe Davis et pratiquement tous les joueurs de haut niveau du Grand-Duché ont pris l'habitude de lui confier leurs raquettes qu'ils customisent. «Ils se passent le mot, quand ils viennent chez Tennistore, ils savent que c'est moi qui corde donc ils sont en confiance, et pour la customisation il faut dire que je n'ai pas de concurrence au Luxembourg. Les Luxembourgeois étant moins enclins à acheter en ligne, l'activité boutique a très vite dépassé les ventes en ligne pour représenter déjà plus de 60% des ventes. Avant d'ajouter : «Je crois qu'on se situe dans un marché luxembourgeois assez stable. Et je ne sais pas si les belles performances de Gilles Muller, qui est  très apprécié chez nous, ont un impact sur les licences. Nous avons aussi beaucoup d'expatriés, mais ils restent seulement quelques années puis s'en vont». Tennistore est également le sponsor de la jeune Eléonora Molinaro, 16 ans, grand espoir du tennis local, qui vient de participer à son premier Grand Chelem Juniors en Australie, dans le cadre d'un accord avec Babolat.

L'avenir pour Grégory, c'est l'alliance avec le réseau Karanta et la création de Karanta Luxembourg en mars. «D'abord dans mon local actuel situé à 1 kilomètre du centre-ville (ndlr : 23 rue JP Brasseur), après quelques travaux d'agrandissement. Cela va nous permettre de proposer des marques complémentaires comme Nike, adidas ou Mizuno et donc plus de choix à mes clients, et de mettre en place des synergies opérationnelles. Puis dans un deuxième temps, nous comptons installer l'enseigne dans une boutique de plus grande ampleur à l'image des boutiques Karanta en France, très qualitatives, qui proposent non seulement tous les produits techniques pour jouer au tennis, mais aussi une offre lifestyle qui puise son ADN dans le tennis comme par exemple les chaussures Stan Smith d'adidas ou les polos Fred Perry».

 

Par Baptiste Blanchet


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus