Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Santé : La sophrologie dans le tennis

TennisAddict le mag n°22 - Mai 2017 | 16 Mai 2017 à 8h00

Par Jérôme Fechter

LA SOPHROLOGIE, C'EST QUOI ?

C'est un ensemble de techniques qui vont agir à la fois sur le corps et sur le mental. Elles visent à travailler simultanément la respiration, la décontraction musculaire et l'imagerie mentale (la visualisation d'images positives, par exemple se voir jouer sereinement, optimiser un tournoi en se voyant à l'entraînement puis en match et après le match savourant sa victoire). Ces techniques, accessibles dès l'âge de 3 ans, permettent de retrouver un état de bien-être, de stimuler ses capacités et d'activer son potentiel. 

LE TENNIS UN SPORT SI PARTICULIER

Qui n'a jamais été confronté à l'un des problèmes suivants : avoir une boule au ventre ou crampe à l'estomac avant d'entrer sur le court? Une crise d'angoisse juste avant le match? Une insomnie avant le tournoi? Etre gêné par les spectateurs, le regard de l'entraîneur ? Perte totale de confiance en soi en voyant l'adversaire ? Se mettre trop de pression ? Ce qui se traduit par des fautes inhabituelles, de l'énervement, des difficultés à se concentrer, etc.

Le tennis fait partie des sports qui demandent un mental exigeant : à niveau technique égal, à potentiel physique égal, le vainqueur sera celui qui se sent préparé, qui a instauré des rituels de préparation (sommeil, alimentation, échauffements...), celui qui ose, qui provoque, qui avance, qui dispose d'un mental de guerrier, qui sait se concentrer sur chaque jeu, chaque point, qui sait faire basculer un match alors qu'il est mené au score. Car on peut gagner le 1er set, être bien parti dans le 2e puis d'un seul coup, perdre le match en enchaînant faute sur faute. 

QUELS CHANGEMENTS SUR LE COURT ?

Les techniques issues de la sophrologie permettent notamment de gagner en confiance, en ténacité, vaincre le stress des compétitions, travailler la gestion tactique du match de tennis, mieux maîtriser ses émotions pendant le match, optimiser le travail du mental fait avec l'entraîneur, changer son langage corporel pour ne rien montrer à l'adversaire. 

COMMENT FONCTIONNE LA SOPHROLOGIE ?

C'est un enchaînement d'exercices :

• Les Relaxations Dynamiques (mouvements doux associés à la respiration) qui permettent une détente musculaire et une reprise de contacts avec son corps, avec ses ressentis

• les Sophronisations : visualisation d'images positives guidées par la voix du sophrologue qui permet d'imaginer, de se remémorer et de se projeter dans des situations positives au maximum de ses capacités (ex : j'ai fait des seaux de balle toute la semaine pour peaufiner mon service, je me sens prêt et je me rappelle tous mes services gagnants faits à l'entraînement).

Ces exercices peuvent être pratiqués soit en séances individuelles quand la demande est spécifique, soit en groupe quand la demande est plus générale. Ils peuvent être effectués assis ou debout. Ils sont facilement reproductibles au quotidien. Ils doivent être réappliqués quotidiennement comme l'entraînement si on veut ancrer durablement les effets bénéfiques et continuer de progresser et atteindre son objectif tennistique sur le long terme (même en perdant des matchs !). 

CE QUI VA SE PASSER SUR LE COURT 

Le tennis c'est environ 25% de jeu et 75% de temps morts. Ces temps morts, les compétiteurs les subissent ou les utilisent... Certains perdent, dans ces moments-là, toute leur énergie en ruminations mentales... La sophrologie permet de les gérer par la respiration, la décontraction musculaire, la concentration, la confiance en soi et des visualisations positives. 

1 - Il existe plusieurs respirations, chacune a son intention : se calmer, se dynamiser, se concentrer, lâcher les tensions... Elle sert à baisser le rythme cardiaque, à améliorer l'oxygénation des cellules, à abaisser le niveau de stress et à rester ici et maintenant. 

2 - Le stress s'ajoute au stress : en match, un petit problème (une balle ratée) peut engendrer une explosion émotionnelle, car nous ne pensons qu'au point perdu. La sophrologie permet d'être à l'écoute permanente de son corps et de savoir se relâcher  au bon moment avec des exercices de contraction/décontraction musculaire quand on va ramasser une balle par exemple, avant de servir ou en se replaçant.

3 - La concentration est quelque chose qui se développe lentement à travers la pratique d'exercices quotidiens. En sachant qu'un échange au tennis ne dure en moyenne qu'entre 2 et 20 secondes, les exercices de sophrologie permettent d'être concentré à 100% sur ces quelques secondes. 

4 - La confiance en soi est développée par des visualisations positives. En état de relaxation profonde, la visualisation est l'évocation de matchs réussis, d'entrainements ou de situations en s'attachant aux ressentis. Elles ont pour but de modifier les schémas automatiques négatifs et d'inscrire dans les zones de notre cerveau émotionnel de nouvelles perceptions plus optimistes. 

QUELQUES EXEMPLES D'EXERCICES 

Debout, les pieds positionnés dans la largeur du bassin, le dos droit, la tête alignée dans le prolongement de la colonne vertébrale, les épaules relâchées :

• Libérer la tension dans les épaules : j'inspire fortement par le nez et en bloquant ma respiration, je serre les poings et je fais des mouvements de rotation des épaules puis j'expire fortement par la bouche en ouvrant mes mains et en ramenant mes bras le long du corps. Penser que j'extériorise mes tensions, mon trac.

• Installer le calme : j'inspire par le nez en gonflant mon ventre puis j'expire en le laissant redescendre. Penser que j'inspire le calme et en expirant je le diffuse dans toutes les parties de mon corps. 

• S'étirer confiant : j'inspire en montant mon bras droit à la verticale, j'étire mon côté droit en pensant que je vais chercher la confiance puis je souffle en relâchant mon bras droit le long de mon corps (à faire 3 fois avec le bras droit, 3 fois avec le bras gauche puis une fois en étirant tout mon corps).

• Sentir la force en soi et l'inscrire dans son corps : j'inspire en gonflant au maximum mes côtes puis je souffle par la bouche pour diffuser ma force dans tout mon corps. 

QUELLE PHILOSOPHIE DERRIÈRE TOUT ÇA ?

La sophrologie appliquée au tennis constitue un travail de libération de ce qui entrave la progression.  Pour les enfants,  les exercices sont ludiques et ils peuvent se les approprier facilement. Beaucoup d'enfants ou de jeunes ont fini par arrêter le tennis car ils ne savaient pas gérer leur stress, les regards extérieurs, l'enjeu des matchs par équipes. L'idée est vraiment de prendre du plaisir, de dépasser sa frustration de ne pas toujours jouer son meilleur tennis, de ne plus se dire : «je suis meilleur à l'entraînement qu'en match», sans comprendre pourquoi, d'arriver à se concentrer sur toute la durée d'un match ou de se recentrer lors des temps morts. La sophrologie doit faire partie intégrante de la préparation et les bienfaits et les résultats sont au rendez-vous ! C'est un point forcément gagnant !

Par Jérôme Fechter


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus