Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Flashback : La dernière d'Agassi

TennisAddict le mag n°24 - Mars 2018 | 12 Mars 2018 à 8h00

Par Baptiste Blanchet

OPEN D'AUSTRALIE :  AGASSI FORCE 8 

26 Janvier 2003, tranquille, André Agassi remporte son 8e et dernier titre du Grand Chelem, le 4e en Australie, ne concédant qu'un set durant la quinzaine. En nale, l'Américain, tête de série n°2, domine logi- quement l'Allemand Rainer Schüttler (6/2, 6/2, 6/1).

Schüttler lui a facilité la tâche en sortant Andy Roddick (n°9) en demies, David Nalbandian (n°10), James Blake, Marat Sa n (n°3) sur blessure et même Richard Krajicek dès le 2e tour. «Je jouais le meilleur tennis de ma vie, tout me réussissait», se souvient Schüttler, 36e mondial avant le tournoi. 

De son côté Agassi, 32 ans, a donc bénéficié de circonstances favorables car le joueurle mieux classé que le Kid de Las Vegas ait affronté reste Sébastien Grosjean, 16e, en quarts de finale.

Il confirmera tout de même sa bonne forme quelques semaines plus tard en s'imposant face à Moya en nale de Key Biscayne pour reconquérir la place de n°1 mondial, à 33 ans.

Chez les dames, les soeurs Williams sonten tête du classement mondial. Toutes les deux en nale de l'Open d'Australie (Serena s'impose 7/6 3/6 6/4), la cadette continuera sur sa lancée comme Agassi avec une victoire à Miami, mais aussi à l'Open Gaz de France.

Enfin en double messieurs, c'est la paire française Santoro-Llodra qui remporte le tournoi, une première en grand chelem depuis 19 ans (victoire de Noah-Leconte à Roland Garros) qui vient compenser un tournoi mitigé en simple (seul Grosjean était en deuxième semaine)

 

LE MATCH À REVOIR

La palme du match de légende revient àun quart de final de l'Open d'Australie, opposant un prometteur Américain, Andy Roddick, 21 ans, au Marocain Younès El Aynaoui, tombeur au tour précédent du n°1 mondial Lleyton Hewitt.Dans cette bataille de coups droits et de services, l'Américain sauvera une balle de match avant de s'imposer 21-19 au 5e set dans un match titanesque où les joueurs se sont rendus coups pour coups.On se souviendra de ce moment insolite à 19/19 au cinquième, quand les deux joueurs laissent leur raquettes à deux ramasseurs de balles pour jouer un point à leur place, ceci leur laissant un peu de temps pour souffler... Du combat, de la tension, de la complicité,et une magnifique accolade pour clôturer ce duel.

 

UN TALENT À SUIVRE

Lors du tournoi de Monte Carlo, premier rendez-vous de la saison sur terre battue, l'espagnol Albert Costa, tenant du titre à Roland Garros et n°7 mondial, affronte au deuxième tour un très jeune compatriote de 16 ans, Rafael Nadal, 109ème joueur mondial. Pas du tout impressionné, ni par son adver- saire, ni par le contexte, Nadal s'impose en deux sets serrés 7/5 6/3, et signe le premier exploit de sa jeune carrière.

Intégrant le top 100, il récidivera quelques semaines plus tard face à Moya (également top 10) à Hambourg.

 

EN CHIFFRES

Début 2003, à l'Open d'Australie, la moyenne d'âge du Top 10 était de 24 ans seulement !Pas moins de 6 joueurs avaient 22 ans ou moins (Federer, Roddick, Hewitt et consors). Seul un joueur dépassait les 30 ans, André Agassi, considéré comme un "vétéran", allait souffler ses 33 bougies.

 

 

Par Baptiste Blanchet


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus