TennisAddict

Pour renforcer sa position dans le monde féminin de la petite balle jaune, Artengo se construit, depuis plusieurs années, une « Artengo Women Team ». Autrement dit, un groupe de joueuses de tennis équipées par la marque, qui font connaître cette dernière sur le circuit et qui co-conçoivent le matériel à ses côtés.

Cette Artengo Women Team 2020 est plutôt jolie à voir ! Elle est composée de neuf joueuses dont six Françaises. Parmi elles, Julie Gervais (n°17), Mallaurie Noël (n°21) ou encore des jeunes espoirs comme Hélène Kereselidze, Karen Marthiens et Julie Myatovic. A l’étranger, Artengo compte trois partenaires : Juliette Bastin (n°71 belge), Eugénie Chapelle (n°55 belge) et l’Argentine Luisina Giovannini. En 2020, c’est Myrtille Georges (n°10 française et 274 WTA) qui a rejoint l’équipe. Véritable figure du tennis féminin français sur le circuit des tournois ITF notamment, la Normande est devenue une ambassadrice de la marque aussi bien en textile qu’en matériel technique. 

« Nous attendons de Myrtille qu’elle porte, utilise et communique les produits Artengo, de la raquette aux accessoires en passant par le textile. Au-delà de ça, elle contribue au développement des produits dédiés à la joueuse de tennis », explique Karim Benhamada, en charge des partenariats Artengo. Son rôle d’ambassadrice ressemble fortement à celui des ambassadeurs Artengo internes, mais « avec l’exigence renforcée, liée au haut niveau et à la fréquence de jeu ».

Mallaurie Noël est l’une des figures emblématiques de l’Artengo Women Team.

CO-CONCEPTION ET TESTS DE MATÉRIEL

La mission première des joueuses membres de l’Artengo Women Team est de faire connaître les produits de la marque et de partager leurs ressentis, dans les clubs, en tournoi et sur les réseaux sociaux. Elles sont également impliquées dans la co-conception du matériel, notamment grâce aux tests qu’elles effectuent en amont des futurs développements (raquettes, chaussures, cordages, textile…). Aussi, Julie Gervais et Mallaurie Noël sont amenées à participer à des journées dédiées au lancement de nouveaux produits, où elles ont l’occasion d’échanger avec l’ensemble des ambassadeurs Artengo.

Les partenaires Artengo sont donc impliquées dans les tests et les validations, le but étant que les produits conviennent parfaitement à leurs besoins et par conséquent à ceux de toutes les joueuses. Concernant le textile, les partenaires apportent « un regard très exigeant sur la technicité des produits stratégiques et leur design », précise Stéphanie Leroux, chef de produit tennis femme. Elles donnent également leur avis sur les choix des coloriels des futurs produits qui sont ensuite mis à la vente. « Par exemple pour le legging TH900, Mallaurie Noël l’a testé pendant plusieurs mois. Elle a approuvé le produit sur sa facilité d’utilisation, sa durabilité et son design », poursuit Stéphanie Leroux. Un travail de co-conception, au cœur du développement des produits Artengo.

LA COLLABORATION AVEC MYRTILLE GEORGES

Malgré l’essoufflement du tennis féminin, Artengo mène sa barque tout en favorisant une véritable collaboration avec ses joueuses. « Notre objectif n’est pas de nous positionner sur le très haut niveau, résume Stéphanie Leroux. Nous préférons travailler avec des athlètes disponibles et proches de nous pour favoriser les tests produits et les échanges ».

Myrtille Georges, nouvelle joueuse à faire partie de l’équipe.

Dans le cas de Myrtille Georges, Artengo a pris le temps de mener un travail d’écoute puis d’observation et enfin de de tests avec la joueuse. « Nous avons tout d’abord écouté les besoins de Myrtille afin de lui proposer plusieurs options de raquettes et de cordages. Ensuite, nous avons organisé une phase de tests pour apprendre à connaître et interpréter ses sensations. On a ensuite validé la raquette puis le cordage les plus appropriés à son type de jeu », explique la chef de produits. Sur le circuit, l’actuelle n°10 française joue avec la TR990 PRO (318g), dotée d’un cordage monofilament TA990 Power en jauge 1,2 et tendu à 24kg. Myrtille Georges n’a apporté aucune modification au modèle de raquette présenté en magasin, elle a uniquement, comme sur son ancienne raquette, retiré le grip et ajouté un surgrip sur son manche 2, afin de mieux sentir les arêtes.

La future raquette Artengo au design spécialement féminin.

 

UNE NOUVELLE GAMME…

Artengo continue de développer sa gamme de raquettes et s’apprête à en lancer une particulièrement approuvée par les femmes : la TR500 et la TR500 Lite. Deux raquettes qui ont fait l’objet de plus d’une centaine d’heures de tests avec des joueuses de niveaux confirmé et expert. « Nous avons deux objectifs à ces développements. La volonté de proposer des raquettes avec une plus grande maniabilité et celle de combiner un design à la fois féminin et technique», conclut Stéphanie Leroux. Les filles, c’est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *