TennisAddict

Parti du constat que la moyenne d’âge des téléspectateurs de tennis ne fait qu’augmenter (61 ans selon une récente étude), Patrick Mouratoglou s’est lancé le défi de créer, en quelques mois, l’Ultimate Tennis Showdown (UTS), pour reconstruire une communauté de fans. Avec ce tournoi, il bouscule les codes du tennis traditionnel : plus de souplesse, de suspense et des règles hors du commun.

C’est lors d’une conférence de presse, qu’il a donnée sur l’Application Zoom ce jeudi soir, que Patrick Mouratoglou a présenté l’UTS. TennisAddict y a participé et vous propose un résumé de ce qui vous attend ce week-end (et quelques uns de ceux qui vont suivre).

LE TOURNOI EN QUELQUES MOTS…

Le but premier de l’UTS : proposer quelque chose de nouveau, de plus jeune et de plus court. “Les matchs de tennis sont très longs. Aujourd’hui, les gens ont davantage tendance à consommer des formats courts. On doit être capable de rivaliser avec ces formats là. Avec l’UTS, on sait quand un match commence et surtout, on sait quand il finit, explique Patrick Mouratoglou. Il n’entend pas changer le tennis, mais intégrer, en plus du tennis “traditionnel”, une deuxième ligue, plus moderne.

LES 10 JOUEURS DE L’UTS 1…

Les 10 joueurs qui participeront à cette première édition de l’UTS, qui démarre ce week-end (13-14 juin) et qui s’étend sur les 4 suivants, sont : Matteo Berretini (Ita), Stefanos Tsistipas (Gre), Lucas Pouille (Fra), Richard Gasquet (Fra), David Goffin (Bel), Benoit Paire (Fra), Alexei Popyrin (Aus), Dustin Brown (All), Feliciano Lopez (Esp) et Dominic Thiem (Aus), qui prendra part à la compétition le week-end du 20 juin et qui sera remplacé par Elliot Benchetrit (Fra) ce week-end.

“Je voulais de la variété dans les joueurs, confie Patrick Mouratoglou. J’ai discuté avec eux, individuellement, avant de lancer la chose. Aucun ne m’a dit qu’il n’aimait pas l’idée, ils ont tous été partants pour tenter. Fabio Fognini devait venir pour faire le show, mais ce n’est pas grave, Benoit Paire le fera pour deux!”

Les 10 joueurs de l’UTS1.

LE FORMAT DES MATCHS…

Les matchs se dérouleront sous forme de quart-temps de 10 minutes. Le joueur qui aura marqué le plus de points à l’issue du quart temps, le remporte. Pour gagner le match, il faut en remporter 3. S’il y a 2-2, c’est la mort subite : chaque joueur sert une fois à tour de rôle et le premier qui marque 2 points de suite (sur son service et sur celui de son adversaire), remporte le match.

Les 4 premiers week-ends, les joueurs s’affronteront sous forme de poules. Puis, les six joueurs avec le plus de victoires seront qualifiés pour une phase éliminatoire. Les deux meilleurs seront directement qualifiés pour les demi-finales et les quatre suivants disputeront des quarts de finale.

LE COACHING MIS EN AVANT…

Patrick Mouratoglou a également misé sur un autre aspect : mettre en avant le coaching. Les coachs des joueurs disposeront d’un buzzer. Lorsqu’ils appuieront dessus, ils pourront conseiller leur joueur pendant 30 secondes. Chaque coach peut utiliser le buzzer une fois par quart-temps.

“Les coachs doivent pouvoir s’exprimer, avant et après un match, mais aussi pendant, a-t-il avancé. Et puis je suis sûr que les fans veulent connaitre les tactiques et ce qui se passe derrière la scène…”

DES CARTES QUI PEUVENT TOUT CHANGER…

Mais ce n’est pas tout ! Les joueurs disposeront de cartes UTS, qui pourront, soit les avantager, soit désavantager leur rival. Sur 7 cartes possibles, le joueur en choisit 4 avant la rencontre. Il pourra ensuite utiliser deux cartes maximum par quart-temps.

Enfin, les participants disposeront de 15 secondes entre chaque service au lieu des 25 habituelles. Ils seront également sollicités pour interagir avec les téléspectateurs par l’intermédiaire de casques et le code de conduite sera allégé.

POUR RESUMER…

En résumé, l’UTS c’est : un format de match court (1h), dynamique, de la surprise et de l’émotion renouvelées. “Une heure d’une belle intensité, un peu comme un bon film : deux personnages principaux (les joueurs), et des personnages secondaires (l’arbitre, les coachs…).” Un vrai spectacle! “Je considère toujours qu’un match de tennis, c’est comme un marathon. Là, l’UTS c’est comme un sprint”conclut Patrick Mouratoglou.

Infos pratiques :

  • Dates : les week-ends du 13-14, 20-21, 27-28 juin et 4-5, 11-12 juillet pour l’UTS1. Suivront les éditions 2 et 3.
  • Où ? A l’Académie de Patrick Mouratoglou, dans le sud de la France
  • Début des matchs : Samedi 13 juin à 16h. Le programme ici.
  • Retransmission : Eurosport 2, Twitch, canaux France TV et possibilité de s’inscrire sur la plateforme utslive.tv, d’ores et déjà active, pour 11,99€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *