TennisAddict

publié le : 2 mars 2020

Test et avis sur la nouvelle chaussure de tennis Stycon. Adidas est de retour avec une vraie volonté d’innover, voyons ce que cette Stycon promet sur le papier selon la marque aux 3 bandes :

CHAUSSURE STYCON LACELESS HARD COURT : UNE CHAUSSURE DE TENNIS INNOVANTE POUR JOUER EN TOUTE CONFIANCE.

Libère ta puissance. Cette chaussure de tennis adidas légère est conçue avec une tige sans lacets et un système interne de maintien, t’offrant toute la confiance qu’il te faut pour prendre le contrôle du match. Le bout résistant à l’abrasion et la semelle extérieure durable te permettent de glisser pour chercher toutes les balles, même les plus difficiles.

CARACTÉRISTIQUES :

Chausson intégré.
Design léger sans lacets.
Tige textile avec bout Adituff et renfort au talon.
Chaussant confortable et ajusté.
Chaussure de tennis sans lacets.
Amorti Bounce et semelle extérieure en EVA.
Semelle extérieure Adiwear résistante en caoutchouc.

 

Les + Les -
Stabilité
Maintien
Look original...
... mais clivant
Poids
Rigidité
Compliquée à chausser

Caractéristiques

MarqueAdidas
ModèleStycon
MorphologiePieds fins à universels

Notre avis

Commençons par le design de cette Adidas Stycon. C’est la 1ère fois que nous avons autant de remarques lors d’un test chaussure ! Plusieurs personnes ont même pris des photos pour les partager sur les réseaux : “Look futuriste”, “Chaussures de basket”, “Dessinées par James Harden ?”…

Nous vous laisserons vous faire votre avis, nous sommes de notre côté ravis de voir une prise de risque.

Ensuite, il faut bien avouer que les premiers chaussages sont compliqués. Adidas fournit même un mode d’emploi et un chausse-pied ! Il faut être tranquillement assis, prendre son temps et utiliser toutes les techniques possibles (écarter le chausson, mettre le chausse-pied en même temps). Au bout de quelques essais, on parvient tout de même à prendre le coup de pied main.

Une fois aux pieds, on ressent une certaine lourdeur. Avec 430 g (chaussure en 43 1/3), on est dans la catégorie poids lourds ! Afin d’assurer maintien et stabilité sans lacets, Adidas a clairement renforcé sa chaussure, ce qui impose une surchage pondérale d’environ 20%. Outre le poids, on sent une chaussure rigide.

Ensuite, le sentiment de compression du chausson est plutôt agréable car très homogène sur tout le pied.

Une fois sur le court, nous sommes surpris par le niveau de stabilité et de maintien de cette Stycon. C’est très sécurisant. On parvient à glisser en contrôle et relancer les courses latérales. La tige type 3/4 et l’élasticité du chausson font bien leur boulot. Le chausson est très confortable sur sa partie supérieure, là où il y a d’habitude les lacets.

Au bout d’une demi-heure, la rigidité globale affecte un peu le confort. On ressent quelques points durs et échauffements. On a l’impression que cette Stycon “doit se faire”. 

Le confort est ferme pour un gabarit léger, peut-être que les joueurs de plus de 80 kg y trouveront davantage leur compte. Tout comme la masse de la chaussure, qui impose un effort supplémentaire non négligeable sur la durée d’un match. Elle ne donne pas le sentiment d’être très réactive du coup.

Au moment de les enlever, on se demande si cela va être compliqué et heureusement, aucun souci, bien plus rapide qu’une chaussure à lacets. 

Finalement, cette Adidas Stycon est un OVNI dans la production actuelle : par son look évidemment, son absence de lacets, son poids aussi.

Elle s’adresse en priorité aux joueurs à la recherche de maintien et de stabilité, plutôt avec un gabarit costaud.

NB : test réalisé par un joueur ayant un pied fin

Les tests de la communauté Tennis Addict

Rédiger un test

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *