Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

cordages

Le cordage de tennis (3e partie) : les multifilaments

TennisAddict le mag n°3 - Mars 2011 | 01 Mars 2011 à 8h00

Par Jérôme Fechter

Les multi-filaments

LES CORDAGES LES PLUS POPULAIRES. LES MULTI-fILAMENTS COMPOSENT LA TROISIÈME  GRANDE FAMILLE DE CORDAGES, AVEC LES BOYAUX NATURELS ET LES MONO-FILAMENTS QUE NOUS AVONS PRÉSENTÉS DANS NOS NUMÉROS PRÉCÉDENTS. IL EXISTE DE TRÈS NOMBREUSES VARIANTES DE MULTI-FILAMENTS. COMMENT S'Y RETROUVER ?

DES CORDES SYNTHÉTIQUES, À BASE DE NYLON OU COMPOSÉS DE CENTAINES DE FILAMENTS DE HAUTE TECHNICITÉ

On peut classer dans la catégorie des multi-filaments une bonne partie des fameux «synthetic guts» (littéralement «boyau synthétique»). Ces cordages sont composés d'une âme centrale en nylon, enrobée par des fils plus fins qui apportent des performances supérieures (élasticité, souplesse) qu'un simple 100% nylon. 

Les «vrais» multi-filaments sont des produits plus techniques que les « synthetic guts ». Leur conception et leur fabrication sont complexes. Comme l'enveloppe, le cœur du cordage est lui aussi composé de tresses et d'une multitude de brins plus ou moins fins, dont la composition varie en fonction des caractéristiques recherchées. On peut compter plus de mille fils incorporés dans un seul cordage ! 

ETRE AUSSI PROCHE QUE POSSIBLE DU BOYAU NATUREL...

Les «synthetic guts» représentent un choix souvent économique pour les joueurs ou les fabricants qui les utilisent couramment sur les raquettes pré-cordées. Ces cordes d'entrée de gamme apportent du confort, de la souplesse. Tout le contraire des mono-filaments polyesters finalement. Ils sont également disponibles avec des jauges importantes, 1.40 mm et plus, ce qui améliore logiquement la résistance. On trouve dans cette famille, le Prince Synthetic Gut ou le Wilson Enduro par exemple. 

Les «vrais» multi-filaments tentent, quant à eux, de se rapprocher autant que possible des qualités du boyau naturel. Même leurs prix sont parfois proches ! Dans cette catégorie plus haut de gamme, on trouve des cordages qui allient puissance, tenue de tension, confort. Ils permettent aussi de soulager certains tennis-elbow. Contrairement aux boyaux, ils sont quasiment insensibles à l'humidité et aux variations de températures. Les jauges disponibles sont très variables afin de répondre à des besoins différents. Le Tecnifibre X-One Biphase existe ainsi en 1.18 mm, tandis qu'un Wilson Sensation ou un Babolat XCel montent jusqu'à 1.35 mm Pour les compétiteurs, la principale limite des multi-filaments réside dans leur durée de vie comparée à celle des mono-filaments polyester. C'est pourquoi, ils peuvent être utilisés en montage hybride : on associe dans ce cas une corde très résistante dans les montants (de type mono-filament ou kevlar) à laquelle on ajoute un multi-filament souple et puissant dans les travers. Le résultat final permet de conserver une durée de vie suffisante, tout en diminuant la rigidité et l'inconfort d'un montage 100% polyester. 

ÉVOLUTION CONSTANTE...

Les fabricants proposent aujourd'hui des multi-filaments extrêmement différents, que ce soit dans leur construction, composition et… ou leur prix ! Le joueur de loisirs pourra se satisfaire donc d'un Synthetic Gut, confortable et assez solide pour lui. Pour de meilleures sensations, il s'orientera vers les vrais multis. Pour les compétiteurs, le choix est un peu plus ouvert. Ceux qui ne cassent pas fréquemment peuvent utiliser un montage intégral en multi-filaments. Ils y trouveront de la vitesse de balle, du toucher et un confort sans commune mesure avec un monofilament. Pour un prix inférieur au boyau. Pour les lifteurs à la recherche de confort, l'hybride  s'impose comme une solution performante. 

Un hybride franco-français plutôt pêchu que TennisAddict vous propose de tester : montants en Babolat RPM 1.25 et travers en Tecnifibre NRG2 1.24.

A titre indicatif, ci-dessous, UNE SÉLECTION NON EXHAUSTIVE TENNISADDICT PAR GAMME DE PRIX :

Tecnifibre X-One BiPhase : 24,95 €TTC 

Babolat Xcel : 19,95 €TTC 

Wilson Sensation : 14 €TTC 

Solinco Vanquish : 13,90 €TTC 

Prince Synthetic Gut : 9,95 €TTC 

Pro's Pro Hot Stuff  : 4,90 €TTC 

A conseiller : aux jeunes, aux joueurs de loisirs et compétiteurs début 4ème série. 

A conseiller : à tous ceux qui ne cassent pas fréquemment et aux personnes souhaitant limiter les traumatismes. 

 

Par Jérôme Fechter


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus