Newsletter Notre magasin partenaire r Le tournoi des 4eme series
X

CONNEXION

Déjà inscrit(e) ?



Mot de passe oublié ?

Si vous souhaitez vous inscrire


Créer un compte

Conformément aux dispositions de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent recueillies via ce formulaire. Vous pouvez à tout moment exercer ces droits auprès de : TENNISADDICT-YAMS – 2 rue de la nuée bleue – 67000 Strasbourg ou de la page gestion de votre compte.

LE MAGAZINE DU MATÉRIEL DE TENNIS

CHAUSSURE

S'ABONNER

RAQUETTE

actu

Interview JW Tsonga

TennisAddict le mag n°1 - Avril 2010 | 01 Avril 2010 à 8h00

Par florent godard

"Pourquoi j'ai changé de raquette"

Dans une interview exclusive pour TennisAddict, JO-WILFRIED TSONGA revient sur son choix de passer de Wilson à Babolat. Une raquette de lifteur (utilisée par Rafa) pour un puncheur : un choix curieux ? Pas tant que cela …

TENNIS ADDICT : Lors de l'Open d'Australie, vous avez dit à Jim Courrier que votre nouvelle raquette vous procurait contrôle et puissance. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

JO: Je suis très content de ma nouvelle raquette. On a souvent vu des joueurs en changer et avoir un assez long temps d'adaptation. Dans mon cas, je me suis senti bien avec elle dès que j'ai commencé à l'essayer à la fin de l'année dernière. J'ai bien la raquette en main et elle me permet
de faire évoluer mon jeu, notamment vers l'avant. J'ai plus de contrôle dans certains de mes coups et je n'ai pas d'appréhension lorsque je me hisse au filet.

TA : Votre entraineur Eric Winogradsky a dit que votre jeu avait beaucoup évolué depuis 2 ans, que votre jeu était moins insouciant, plus complet. Est-ce cette évolution dans votre jeu qui vous a donné envie de changer de raquette ?

JO : Cette évolution appartient à un cycle naturel de travail que nous avons mis en place il y a près de deux ans. Le facteur confiance m'a permis de réaliser des choses lors de matchs et j'ai gagné énormément en sérénité. Maintenant la raquette est venue lors d'une nouvelle réflexion qui a débuté lors de mon changement de cadre avant Roland Garros 2009. Je recherchais une raquette capable de me faire gagner en profondeur de balle et en rotation sur terre battue. Mon équipementier de l'époque m'a alors proposé plusieurs solutions. Je pensais au départ simplement utiliser une nouvelle raquette pour la terre battue, mais j'ai rapidement été séduit par cette nouvelle arme dans mon arsenal. A la fin de saison dernière
j'avais décidé de pousser les tests plus loin et de regarder plusieurs gammes de raquettes
ayant des propriétés similaires. Mon choix s'est rapidement porté sur la Babolat.

TA : A qui confiez-vous la préparation de vos raquettes? Evolue-t-elle en fonction des tournois ?

JO : Mes raquettes sont préparées par l'orfèvre de la raquette, Jean-Jacques Poupon de chez Babolat et Nate Ferguson de Priority One les corde sur les tournois. Après ce week-end de Coupe Davis, je prends une nouvelle série qui devrait durer jusqu'après Roland Garros. Actuellement je tourne avec six cadres mais je me suis rapidement aperçu que cela n'était
pas assez, surtout pour les matches en cinq sets. Comme j'ai décidé de jouer avec un nouveau cordage à chaque changement de balles, je dois donc avoir plus de cadres, dans
ma housse. J'aurais désormais dix raquettes avec moi.

TA : Quel rapport entretenez-vous avec votre raquette et votre matériel en général ? Etesvous
fétichiste ?

JO : Je ne suis pas pas fétichiste, simplement je fais attention en numérotant les raquettes au cas où l'une d'elles aurait un problème, je peux plus facilement l'identifier et la sortir de la rotation des raquettes. Mes raquettes subissent un énorme stress, car elles sont souvent recordées.

TA : Quels conseils donneriez-vous aux pratiquants qui désirent trouver la bonne raquette adaptée à leur besoin ? Comment s'y prendre ?

JO : La raquette, c'est le prolongement de notre main pour bien jouer au tennis alors il faut prendre le temps d'essayer : les entraîneurs ont souvent un avis très important car ils peuvent analyser le jeu et préconiser une raquette adaptée qui peut faire évoluer le jeu (c'est ce que j'ai fait !). Et puis il faut se faire plaisir avec une raquette qu'on aime bien, celle de son champion !

Par florent godard


En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

OK En savoir plus