TennisAddict

GRÂCE À SES DEUX MODÈLES DE BALLES TB920 ET TB930, ARTENGO S’EST INSTALLÉ DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES DANS LA COUR DES GRANDS, TRÈS CONCURRENCÉE !

Dans sa volonté de s’adresser chaque jour un peu plus aux joueurs Expert, Artengo est parvenu à le faire grâce à ses deux modèles hauts de gamme : la TB 920 et la TB 930. «La balle a effectivement été le premier produit de notre gamme Expert à séduire les joueurs et joueuses », confirme Adrien Magnier, chef de produits. «En effet, nous travaillons depuis plusieurs années avec beaucoup d’attention sur le développement de cette typologie de produits et notamment avec des partenaires spécialistes sélectionnés par notre équipe d’ingénieurs. Pour améliorer les balles, il faut maîtriser la composition (les composants) et la qualité de la fabrication (pour garantir la stabilité) : tel est le combat quotidien de notre équipe dédiée au développement de cette nature de produits. Nos deux modèles disposent d’un rapport qualité-prix remarquable puisque la TB 920 est à 5 euros en tube de 4, contre 6 euros pour les TB 930 ».

DES TESTS MAISON ENCORE PLUS RÉALISTES

Une balle se compose d’un noyau et de feutre pour la recouvrir, avec un processus d’assemblage des différents éléments en une dizaine d’étapes. «Ce qui fait la différence, c’est la composition du feutre, la qualité du noyau en caoutchouc et la stabilité du processus d’assemblage, explique Adrien Magnier. Nous dupliquons les tests ITF dans nos laboratoires afin que nos balles répondent à tous les critères d’homologation mais nous allons plus loin puisque nos ingénieurs ont mis au point d’autres tests plus en rapport avec leurs usages réels et de nombreux tests terrains auxquels participent aussi nos partenaires techniques».

CONFORT CONTRE VITESSE

De poids (58 grammes) et de diamètre (66,5 cm) équivalents, la TB 920 et la TB 930 sont toutes deux en caoutchouc naturel mais pour la partie feutre, leur composition diffère :
37 % de polyamide 6.6, 50 % de laine plus 13 % de coton pour le premier modèle,
25 % de polyamide 6, 59 % de laine et 16 % de coton pour le deuxième.
Ces différences expliquent les caractéristiques de chaque modèle.
«Pour résumer, la TB 920 est sans un doute un peu plus souple, plus confortable, plus contrôlable, mais moins rapide. La TB 930 propose une durabilité supérieure grâce à son feutre naturel à hauteur de 75%. Elle offre plus de vivacité, de vitesse, et de prise d’effets. C’est pourquoi elle séduit notamment les jeunes joueurs. Elle s’avère optimale en extérieur comme sur terre battue», souligne Adrien Magnier.

“CE QUI FAIT LA DIFFÉRENCE, C’EST LA COMPOSITION DU FEUTRE, LA QUALITÉ DU NOYAU EN CAOUTCHOUC ET LA STABILITÉ DU PROCESSUS D’ASSEMBLAGE“

L’OPEN DE MOSELLE, UN PARTENAIRE FIDÈLE

La notoriété des balles Artengo s’explique aussi par le partenariat passé depuis 2013 avec l’Open de Moselle. Le tournoi dirigé par Julien Boutter a en effet choisi la TB 920 comme balle officielle.

Lors de chaque édition, près de 1200 tubes sont ainsi utilisés. «Pour Artengo, le Moselle Open est un rendez-vous annuel majeur. D’autant que nous assurons le service cordage et que nous sommes fournisseur officiel des balles, indique Adrien Magnier. Cet événement nous apporte de la visibilité auprès des joueurs professionnels qui apprécient la TB920 pour la qualité de son rebond et la stabilité de sa trajectoire principalement.»
Pour l’anecdote, l’ATP réalise un rapport chaque année après le tournoi sur les trois critères qui font la réussite du tournoi. Parmi les 3 points forts de l’épreuve, elle plébiscite le service cordage, la balle et le service chauffeurs ! Soit deux missions sur 3 réalisées par Artengo. Le Challenger de Cherbourg, dont la 26e édition a été remportée par Ugo Humbert, ainsi que l’ITF féminin de Cagnes-sur-Mer sont également partenaires. Tout comme une centaine de clubs à travers la France pour leurs tournois internes.

Enfin, la reconduction du partenariat d’Artengo avec les Championnats de France FFT est également un signe de confiance en leurs balles qui seront jouées cette année encore sur la majorité des épreuves nationales.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *